Préparer un examen ou un concours avec la Sophrologie

Mal au ventre, insomnies, angoisses, anxiété, difficulté de concentration, difficulté d’apprentissage, manque d’appétit … sont des symptômes bien souvent rencontrés à l’approche d’un examen. Si rien n’est fait en amont, il est possible de se retrouver complètement démobilisé le jour J. (Examen scolaire, universitaire, permis de conduire, entretien d’embauche, etc.)

Danstudy-921885s ce cas, le recours à la Sophrologie peut-être une précieuse aide pour lutter contre la pression exercée par l’ampleur du stress et la peur de l’échec. En parallèle, des protocoles d’activation de la mémoire permettent d’optimiser son potentiel d’apprentissage.

« L’une des particularités de l’accompagnement sophrologique est justement de mettre de côté toute obligation de performance (absence de récompense ou sanction) pour réaliser les choses en elles-mêmes et pour soi-même. En l’occurrence, il s’agit souvent pour les apprenants d’une nouveauté source de changements positifs et progressifs » Richard Esposito.

Un entrainement qui combine thérapie et pédagogie.

Le sophrologue ira jusqu’où la personne lui permettra d’aller et seulement jusque-là : Si le désir de réussite est réel et authentique alors l’entrainement sophrologique augmentera considérablement les chances d’être 100% opérationnel le jour de l’examen.

Il s’agit d’un contrat entre le sophrologue et le consultant où est établi le cadre du programme : le délai avant objectif, le nombre de séances, les dates, etc. La personne s’engage alors à faire un entrainement journalier des techniques abrégées apprises et observer une certaine discipline (éviter le manque de sommeil, savoir s’accorder des temps de repos et de récupération, bannir la consommation de produits dopants).

Cet entrainement thérapeutique est également pédagogique, apprenant à la personne à être maître de soi dans une situation donnée, se voir de façon positive et valoriser ses capacités mais aussi ses limites et ses possibilités.

Pour une prise en charge efficace prévoir la mise en place d’un programme 2 à 3 mois avant le jour de l’examen.

Bénéfices :

– Réduit le niveau d’anxiété

– Permet de conserver la maitrise émotionnelle

– Renforce la capacité à vivre le moment présent

– Minimise dans une situation donnée l’impact des interférences affectives négatives

– Favorise la concentration

– Améliore les capacités mnésiques (mémoire)

– Développe un regard positif

<- retour